Un parcours atypique : du bâtiment à la distribution de pizzas artisanales !

Il y a une dizaine d’années, Éric Bartholey, cuisinier de formation, travaille dans le secteur du bâtiment. Il est à la tête d’une société de terrassement dans laquelle il travaille depuis 4 ans, mais qu’il finit par vendre à contrecœur, après s’être blessé plusieurs fois. Suite aux conseils avisés de son médecin, Éric revient à son premier métier, celui de restaurateur et rachète un petit restaurant à Briey, en Meurthe-et-Moselle pour proposer des pizzas artisanales.

Avant de se lancer, Éric décide de suivre une formation à l’École Française de Pizzaïolo : « J’avais fait de la cuisine gastronomique et traditionnelle, mais cela ne me plaisait plus, je voulais faire de la restauration rapide donc j’ai décidé de suivre une formation spécialisée dans la réalisation de pizzas ».

PIZZA+ rencontre dès le début un franc succès…

Vous l’aurez compris, avec Éric, pas question de faire des concessions sur le goût et la qualité des produits que l’on trouve sur ses pizzas ! 

Chez « Pizza+ », tous les ingrédients sont sélectionnés avec soin et c’est aussi la raison pour laquelle la pizzeria rencontre dès le début un franc succès…

En quelques années, Éric doit déménager son restaurant et investir dans un autre bâtiment plus grand avec une salle de 17 couverts. Il en profite pour proposer des pizzas à emporter avec un service de livraison… Malgré cela, il faut une nouvelle fois augmenter la capacité de la pizzeria avec une nouvelle salle de 40 couverts.

La crise sanitaire a accéléré le projet d’Eric et le lancement de “LA BOX PIZZA+”

Éric se confie sur l’événement qui l’a poussé à se lancer dans la distribution de pizzas artisanales : « La situation de la crise sanitaire et la fermeture de ma pizzeria m’ont poussé à imaginer une nouvelle forme de distribution. Cela faisait 2-3 ans que cette idée de distributeur automatique de pizzas artisanales me trottait dans la tête, mais j’avais quelques réticences en termes d’image. Je pensais que c’était des produits congelés. J’avais des réserves également sur la qualité du four, le processus de cuisson, les pannes… C’est tout de même un investissement important ».

Éric implante un distributeur automatique de pizzas artisanales dans un container situé sur la route départementale en direction de Jarny : « Juste avant l’épisode de la Covid-19, j’ai rénové une salle complète de mon restaurant et plutôt que de licencier du personnel, je me suis dit qu’il était temps de se réinventer. C’est ce que j’ai fait en ouvrant un kiosque pizzadoor ».

Le choix du goût, de la qualité et de la fraîcheur des produits…

Dès les premières semaines « La Box Pizza+ », le distributeur d’Éric, séduit largement les amateurs de pizzas. Elles sont préparées chaque matin dans son restaurant de Briey : « Le succès, c’est le travail de ma pâte, une pâte très spéciale qui demande beaucoup de temps de préparation ».

Éric met un point d’honneur à utiliser des produits frais et de qualité : « Pizza+, c’est pour plus de qualité et plus de goût ! ». La machine est approvisionnée deux fois par jour afin de garantir une fraîcheur irréprochable.

Le choix d’ADIAL; Pionnier sur le marché de la distribution automatique de pizzas artisanales

Le choix Adial s’est fait assez naturellement : « J’ai cherché sur internet et j’ai opté pour le plus sérieux : Adial. Même si j’avais un contact chez un autre fournisseur, j’ai finalement choisi Adial, car pour moi, ils sont les pionniers sur le marché. Marie-Ange, la responsable des ventes est très pro. Elle s’est déplacée pour tout m’expliquer. Elle m’a rassuré et m’a convaincu et aujourd’hui, je suis ravi de lui avoir fait confiance ! ».

Un accompagnement optimal : Disponibilité et Écoute des équipes ADIAL…

Il poursuit : « Chez Adial, tous les collaborateurs sont professionnels, ils vous accompagnent dans votre quotidien pour assurer une parfaite exploitation de votre distributeur. Ils sont à l’écoute et disponibles 24h/24. J’ai eu des petites pannes, mais c’était des bricoles. Ils proposent vraiment du beau matériel et j’en suis parfaitement satisfait. »

Un succès foudroyant : PIZZA+ se hisse sur le podium ADIAL dès les premières semaines…

Le distributeur automatique « La Box Pizza+ » connaît un succès foudroyant dès le premier confinement : « Marie-Ange m’a dit qu’il fallait vendre 30 à 40 pizzas par jour pour avoir une bonne rentabilité. Je ne m’attendais pas du tout à arriver très rapidement sur le podium avec des ventes de 100 – 150 pizzas par jour ! ».

Le distributeur est installé à 500 mètres de son restaurant « J’avais un terrain avec un grand stationnement, à proximité de la micro-crèche Youplaboum à la sortie de Briey-Bas. Je voulais vraiment le dissocier de mon restaurant. C’est un axe très passager notamment pour les Luxembourgeois, j’en ai profité pour l’installer ici. » Comme pour beaucoup d’exploitants de distributeurs, Éric a privilégié un emplacement stratégique, c’est une condition sine qua non du succès d’un distributeur automatique.

Au début, Éric pensait que le distributeur serait une activité complémentaire de sa pizzeria : « J’avais beaucoup de travail en salle, plus les livraisons et la vente à emporter, alors j’ai pensé que le distributeur automatique serait une bonne alternative pour désengorger un peu le restaurant ». 

Un mode de distribution qui séduit une large clientèle.

Mais Éric se rend compte très rapidement que c’est une activité à part entière qui demande beaucoup d’organisation, de travail et de rigueur. « Ce distributeur n’entrave en rien la bonne marche de mon restaurant, c’est vraiment une autre clientèle, c’est un autre business ». Côté clients, selon Éric : « Ce nouveau mode consommation plaît au plus grand nombre, il n’y a pas de profil type : des familles, des jeunes, des personnes âgées, des personnes qui travaillent… Il y a de tout, c’est impressionnant ».

Eric nous confie que les clients ont changé leurs habitudes de consommation : « Avant la moitié, des gens prenaient des pizzas chaudes et l’autre moitié des pizzas froides. Depuis que j’ai installé des panneaux à proximité de « La Box Pizza+ » indiquant : « Votre Pizza en 30 secondes ! À cuire chez vous en 4 min à 220 °C. Qualité & goût comme au restaurant », 65 % des clients repartent avec des pizzas froides. »

En raison du confinement et de la fermeture de son restaurant, Éric n’a pas eu le temps de préparer sa clientèle à l’arrivée du distributeur automatique : « On a fait des travaux, on a installé le container, on a ouvert et boom carton plein ! ».

Les distributeurs automatiques sont des machines, mais cela ne signifie pas qu’elles se ressemblent toutes. Eric a fait le choix d’installer son distributeur dans un container au design très attractif.

Côté communication, Éric anime deux pages Facebook, une page pour le restaurant Pizza+, une pour le distributeur « La Box Pizza+ » ; « On y trouve les nouveautés, des photos, les promos, les avis… ».

Facebook de PIZZA+

Beaucoup de projets en tête et un avenir qui s’annonce radieux

Pour l’avenir, Éric est confiant, il nous fait part de sa volonté de continuer à développer l’activité. « Dès que j’aurais tout mis au carré avec cette activité, je souhaite rénover un grand bâtiment pour y installer un laboratoire. » Il nous confie également : « Si cela progresse toujours autant, cela pourra même devenir mon activité principale avec l’achat d’autres distributeurs automatiques ».

Le conseil que donnerait Éric à de futurs exploitants de distributeur de pizzas : « Ne pas avoir peur de passer des heures au travail, c’est beaucoup plus de préparation, plus de manipulation qu’au restaurant. Il faut être rigoureux et persévérant. Au début, cela peut faire un peu peur, mais dans la vie si on ne prend pas de risques, on ne fait jamais rien ! ».