Témoignages

Christophe Dupouy

Propriétaire de 3 distributeurs "LA TOSCANA"

Propos extraits d’article du journal «La Nouvelle République» et de «Saint Aout »  de août 2016

Christophe Dupouy, patron de la Toscana à Ardentes et déjà à la tête de deux distributeurs automatiques à Ardentes et à Déols vient d’ implanter sur la commune après un avis favorable de la municipalité une pizzadoor. Depuis mardi matin, elle est en service et déjà, Christophe et son fils Richard sont satisfaits. Dans un chalet en béton, le concept contient à la fois 70 pizzas et offre aux clients la possibilité de sélectionner 14 variétés à choisir froides ou chaudes.

Nous avons retravaillé sur le produit et sur le conditionnement souligne le gérant pour que le client au distributeur automatique est la satisfaction de la pizza du restaurant. La saveur et le moelleux doivent être intacts. Il n’y a pas de secret pour vendre une pizza, il faut qu’elle soit bonne dans les deux cas de figure. Même l’emballage a été peaufiné avec des trous d’aération et une palette intérieure.

De la montagnarde en passant par la régina ou la fromagère, elles ont l’air d’être adoptées par les aygulfins. En attendant de battre le record d’Ardentes le jour de la finale des bleus qui était de 140 ventes, on y vient depuis mardi, on s’y gare, on attend et on repart carton en main, d’ailleurs vendredi soir il a fallu le réapprovisionner à 23h. 3ème ambition accomplie pour Christophe Dupouy qui chapeaute une équipe de 8 personnes. Richard le fils âgé de bientôt 24 ans après avoir fait son chemin dans le milieu professionnel devrait prochainement prendre les commandes du restaurant. Quant à papa, il continuera à bichonner ses pizzadoors avec toujours un oeil sur l’écran pour suivre le réapprovisionnement.

dupouy-la-toscana-la-nouvelle-republique-aout-2016

Baptiste Branchi

Popriétaire de 4 distributeurs "CASALDO"

Propos extraits d’article du journal «La Nouvelle République» de août 2016

« C’est notre quatrième distributeur dans la région », détaille Baptiste Branchi, gérant de l’enseigne. Un concept original venu d’une restauration plus traditionnelle. « Mes parents tenaient une pizzeria à Surin, mais en pleine campagne, c’est difficile d’être ouvert tout le temps pour satisfaire la demande. Alors comme nous avions rencontré sur un salon un fabricant français de distributeur automatique de pizzas, nous nous sommes lancés. »

Le premier des automates voit le jour à Savigné en 2008, avant ceux de Ruffec et Gencay dans les deux années qui suivent et avant Chauvigny depuis quelques mois. « Pour répondre à la demande de clients chauvinois qui allaient sur Gencay mais aussi pour y faire découvrir nos produits. »

« La pâte est fabriquée dans nos locaux à Surin et précuite au feu de bois. Les différentes variétés de pizzas sont ensuite préparées à l’avance et stockées dans le robot distributeur qui peut en accueillir jusqu’à 70. Elles ont une date limite de consommation de 72 heures, au-delà de laquelle l’automate ne les distribue plus, mais de toute façon, il est réalimenté chaque jour. » Délivrées crues ou cuites « et pas réchauffées », 24 h sur 24 h et 7 jours sur 7

2.500 à 3.000 pizzas sont vendues chaque mois dans les distributeurs “ Casaldo ”. « Sur Chauvigny, ca démarre bien, avec près de 800 pizzas vendues sur un mois complet. »

branchi-casaldo-la-nouvelle-republique

Anthony Ferstler

Propriétaire d'un distributeur "Relais de la Heidenkirch"

Propos extraits d’article du journal «Le Républicain Lorrain» de juin 2016

« Le grand intérêt est de pouvoir prendre sa pizza chaude si on souhaite la consommer de suite, dans ce cas il faut attendre quelques minutes et la manger rapidement. On peut aussi la commander froide en prévision d’un repas du soir, et dans ce cas elle arrive en 30 secondes. L’écran d’accueil tactile a été conçu pour être facile à manipuler ».

« Ce dispositif fonctionne 24 h / 24 h, et permet de se procurer des pizzas à n’importe quelle heure ».

« 240 installations de ce genre existent en France, et dès le premier mois nous avons figuré parmi les plus fréquentés au plan national ».

anthony-feslter-le-republicain-lorrain-juin-2016

Vincent Griffon

Propriétaire d'un distributeur "A l'Epoque"

vincent-griffon-ladepeche-mai-2016Propos extraits d’article du journal «L’Eclaireur, la dépêche» de mai 2016

Innovation à Neuf-Marché avec l’installation d’un distributeur de pizzas. Froides ou chaudes, les clients pourront se les procurer 24 h sur 24. Un service unique en pays de Bray pour le moment.

« Nous avions régulièrement des appels pour des pizzas lorsque le restaurant est fermé ou vers 23 h 30 – minuit » « Les clients pourront être satisfaits 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Il y a deux possibilités : des pizzas chaudes ou froides à réchauffer au four. Les froides coûtent 5 % moins cher »

« C’est une autre façon de travailler, en plus de l’activité du restaurant. Mais c’est assez facile de s’adapter. D’autant que ce sont des pizzas que je connais, les mêmes qu’au restaurant, faites avec des produits locaux »

a-lepoque-ladepeche-mai-2016

Bertand PINOT

Propriétaire de 2 distributeurs « Au Feu de Bois »

Bertrand PinotPropos extraits d’article du journal «L’Hebdo» d’’avril 2016

Le pizzaïolo cugandais (…) a décroché le titre de champion de France de pizza dans la catégorie distribution automatique.
«Nous avons fait des essais pendant plusieurs semaines avec le distributeur qui jouxte notre commerce. Lors du concours, nous communiquions nos paramètres de cuisson pour que le rendu soit fidèle à notre création. »
«Les concours sont l’occasion d’apprendre de nouvelles techniques, d’échanger avec d’autres professionnels et de se remettre en question. C’est très enrichissant ! »

Jérôme CHAMPOURET

Propriétaire du distributeur « Le Comptoir des Pizzas »

Jerome Chmapouret 2Propos extraits d’un article du journal «Le Progrès» d’avril 2016

Jérôme Champouret a concouru avec une création à base de noix de Saint-Jacques, bisques de langoustine relevé de mozzarella et de courge spaghetti. Il a raflé le deuxième prix.
« On grandit beaucoup dans ce type d’évènement. Cela permet de se mesurer aux confrères. La cuisine, c’est un échange. Aujourd’hui, les gens ont des vies et des repas décalés. Ce nouveau mode de vente répondait à une attente avec des possibilités de consommation 24 heures/24, mais avec des produits artisanaux. »
Jérôme CHAMPOURET, satisfait après six mois de lancement, songe à installer un deuxième distributeur dans le val de Saône. «Mais pour cela, il me faut embaucher un salarié. »

Bertrand LEPIFRE

Propriétaire de 2 distributeurs « Pizza Yollo »

Reportage TV ADIAL PIZZADOOR - Bertrand de PIZZAYOLLO à LarmolayePropos extraits d’un reportage TV «Révélation» de Mars 2016

« C’est quelque chose de nouveau pour moi. Voilà, ça faisait 20 ans que je faisais le camion, j’avais besoin d’un nouveau challenge. Je trouvais que le distributeur était un nouveau moyen d’investir, d’agrandir, sans avoir un investissement trop important. » Il lui est désormais possible de vendre des pizzas à deux endroits différents et en même temps.

Sébastien GERBAULT

Propriétaire de 3 distributeurs « La Peppina »

La Peppina - Equipe de la PeppinaPropos extraits d’un reportage de France Bleu de janvier 2016

« C’est au dessus de nos espérances. On était partis sur 7 pizzas vendues par jour. On est à 42 en moyenne. Ça commence parfois dès le matin jusqu’à très tard dans la nuit. Même les anciens s’y mettent. Ils nous demandent conseil, parce que ce n’est pas facile pour eux. C’est comme un smartphone. Mais une fois qu’on leur a expliqué, ça part comme une lettre à la poste. »

Jean-Chistian Portet

Propriétaire de 3 distirbuteurs

Le 30 juin 2014 était inauguré le kiosque « Piazza Express », premier distributeur automatique à recevoir le label qualité national de la Fédération des Pizzaïolos de France.

Photo-LA-PIAZZA-JC-PORTET-TousPros-novemebre-2014-page1-w

Témoignage du pizzaïolo après  20 000 pizzas distribuées !

Après 14 mois de fonctionnement et de recul, plus de 20 000 pizzas plus tard, avec un Chiffre d’Affaires de plus de 180 000 € réalisé : « La moyenne journalière est de 49 pizzas / jour pour 419 € de CA ! on aurait eu tort de passer à côté ! » confie son propriétaire Jean-Christian Portet.
Cela place cette implantation quasiment en en tête des ventes, dans le peloton des meilleurs distributeurs automatiques de pizzas.

LA-PIAZZA-preparation-pizza-Pontrieux-22Un mode de consommation bien ancré dans notre pays

« A l’époque de notre orientation vers la distribution automatique, même s’il n’y a pas très longtemps, on parlait d’audace, alors qu’aujourd’hui il s’agit d’un mode de vente à part entière, le monde de la pizza évolue très vite, et aujourd’hui je suis content de ne pas avoir hésité trop longtemps dans mes choix. La vente en distributeur automatique est désormais bien ancrée dans notre pays, et nos chiffres de ventes, préfigurent les habitudes de consommation des clients de demain ! Pour preuve, aujourd’hui des distributeurs qui rivalisent avec des chiffres d’affaire de pizzerias, ne sont plus des cas isolés, ni exceptionnels, affichant des résultants presque insolents.  C’est ainsi que nous retrouvons 7 machines labellisées par la Fédération des Pizzaïolos de France dans le « top-ten » du mois d’aout.»

Une école de pizzaïolo avec une session adaptée à la distribution automatique

«Nous réfléchissons actuellement a deux nouvelles implantations supplémentaires, mais ce n’est pas simple, car dans la continuité de notre démarche, nous avons également créé, en décembre 2014, une école de formation de pizzaïolos, sous l’égide du réseau national Pôle-Pizza et avec le soutien de la Fédération. Parmi nos formations, une session individuelle adaptée à la distribution automatique de pizzas a également été développé, plus qu’une simple formation, un retour sur expérience unique. Depuis début 2015, plusieurs exploitants ou futurs exploitants de PIZZADOOR ont bénéficié de la formation spéciale “distributeur” avec des retours immédiatement bénéfiques en terme de qualité, de productivité ainsi que de rentabilité ! »

Le-distributeur-La-Piazza-express-inauguration-2

Une fédération qui met a disposition, via son forum, une section entièrement dédiée à la vente en distribution automatique

« En 2014, il y avait une seule implantation labellisée, alors que pour 2015, plus de 15 distributeurs ont intégrés la Fédération des Pizzaïolos de France, désormais emmenée par Cosmino Laurito, bien connu dans le milieu de la compétition, propriétaire de deux pizzérias en Alsace, et qui a, depuis juin 2015, succédé à Thierry Graffagnino.
Nouvellement élu à la tête de cette organisation, le pizzaïolo Alsacien nous confiait également que de tels chiffres n’étaient pas à prendre à la légère, et afin de tenir compte de cette nouvelle donne, la Fédération avait mis à la disposition de ses adhérents, via son forum, un canal de discussion dédié à ce mode de vente, animé par des cadres compétents. Une section entièrement dédiée à la vente en distribution automatique, confortant aussi son statut de plateforme d’échange entre professionnels, et véritable outil de travail complémentaire au métier de pizzaïolo.»

« Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, celui de la pizza !»

Noam MARCHAND

Propriétaire du distributeur « Pizza Plus »

un-distributeur-de-pizzas-est-arrive-dans-la-communePropos extraits d’article du journal «Ouest-France» d’octobre 2015

« L’investissement est double par rapport à mes débuts en boutique (…). En plus il ne fallait pas que mon activité à la boutique décroisse. Il s’avère que depuis la mise en service de l’automate, son emplacement idéal m’a permis de promouvoir mon activité en centre-ville et d’enregistrer 50% de nouveaux clients. »