Ronald DIDION, propriétaire de 4 distributeurs “Ronaldo Pizza”

Extraits d’un reportage de MATELE – décembre 2016

Des pizzas artisanales mises à votre disposition 7/7 et 24/24, c’est le concept de Ronald Didion. Ce pizzaïolo d’Havelange a mis en place des distributeurs automatique de pizzas fraîches dans la région.

Des pizzas fraîches à n’importe quelle heure du jour, c’est le concept original de Ronald Didion, un pizzaïolo d’Havelange. Pour y arriver, il a placé, depuis quelques années déjà, des distributeurs automatiques de pizzas artisanales à différents endroits de la région. Mais comment cela fonctionne ?

La première étape se déroule dans l’atelier de Ronald. Il prépare à l’avance les pizzas. Il s’occupe de la pâte, étale la sauce tomate et précuit le tout au four avant d’ajouter la garniture. La pizza est alors prête pour le transport de son atelier vers l’un de ses distributeurs. Elle est y conservée dans une chambre froide en attendant d’être sélectionnée par le client.

“C’est un plateau robotisé qui va chercher la pizza choisie par le client à l’écran. Il l’envoie ensuite dans le four à air pulsé à plus de 220°” précise Ronald.

Conservation, péremption et cuisson, tout est gèré par l’automate. Mais Ronald doit l’alimenter en pizzas presque tous les jours, cela représente entre 10 et 12 heures de travail quotidien.

“Maintenant, on a quatre distributeurs. Par jour, je prépare entre 50 et 200 pizzas en fonction du jour de la semaine.”

ronald-didion-matele-dec-2016

Pour gérer ses automates, Ronald peut à nouveau compter sur la technologie:

“Je suis connecté avec mon smartphone sur chaque distributeur, ce qui me permet d’avoir constamment un oeil sur le stock.”

Ronald a placé son premier distributeur à Havelange il y a déjà huit ans. Dès le départ, le concept a eu du succès auprès des habitants de la région.

“Au premier abord, ils sont surpris puis très contents. C’est devenu un véritable service rural!”

En plus des distributeurs situés à Havelange et à Hamois, Ronald compte également deux autres automates. L’un est à Gesves, en province de Namur. L’autre a été placé à Strée, dans la région liégeoise.

 

 

Partagez cet article :