France Pizza présente Pizzadoor by Adial dans sa dernière lettre d’information.

 

Vincent Le Gouic, Prédident adial et Ludovic Lorillard directeur commercical adial 2019 4

Vincent Le Gouic, Prédident d’Adial et Ludovic Lorillard directeur commercial d’Adial

L’occasion de découvrir Adial et sa marque Pizzadoor, par l’intermédiaire de Vincent Le Gouic, Président d’ADIAL et Ludovic Lorillard, Directeur commercial d’ADIAL. Cette interview  retrace l’histoire de Pizzadoor, les caractéristiques du distributeur automatique de pizzas et ses améliorations à venir.

Vous pouvez retrouver la totalité de l’entretien sur le site internet de FRANCE PIZZA.

PIZZADOOR by ADIAL, c’est quoi ?

Adial fabrique des Pizzadoor depuis 2002. Aujourd’hui l’entreprise emploie plus de 50 personnes, le service recherche et développement est au cœur de l’activité, le service après-vente est solidement conçu avec une assistance téléphonique et un réseau de partenaires pour des interventions sur toute la France. Ce distributeur automatique de pizzas peut aussi être un terminal de cuisson selon que la pizza est réchauffée ou cuite par la machine. Elle renferme une chambre froide d’une capacité de 70 pizzas de variété infinie. La façade est personnalisable, elle inclut un grand écran pour afficher durant la cuisson des photos, vidéos et autres médias de l’artisan. D’autre part, le propriétaire peut se connecter avec un ordinateur ou un smartphone pour vérifier les températures de la chambre froide dans le respect des règles d’hygiène, le fonctionnement du four…

Les artisans utilisent le four traditionnel afin de cuire leurs pizzas entières ou simplement garnies de tomate. Avec la première méthode, les pizzas entières seront réchauffées par le distributeur automatique au moment de la commande du client. D’autre part, avec la seconde méthode, les pizzas sont garnies d’ingrédients par le pizzaïolo et le distributeur finalise alors la cuisson à la commande. Il s’agit d’un four à air pulsé qui va respecter les qualités organoleptiques de la pizza. Le consommateur pourra retirer sa pizza chaude ou froide.  Le diamètre maximum des pizzas est de 29 cm. La machine s’implante sous forme de kiosque, chalet sur un parking commercial ou dans la vitrine d’un restaurant, container maritime. Une version encore plus compacte est en cours.

Présentation d’une implantation de distributeur automatique de pizzas :

Nous vendons plus qu’un distributeur automatique de pizzas, l’exploitant est accompagné dans son projet à la mesure de ses besoins. Cela va du simple test de cuisson, au choix de l’emplacement, en passant par le calcul et la planification des travaux, l’accompagnement pour le financement. De plus, il faut intégrer la réglementation relative à l’accessibilité pour les personnes handicapées et parfois les exigences imposées par les architectes des bâtiments de France.

L’assistance 7/7j est incluse, avec programmation et maintenance de l’appareil à distance. Le pilotage à distance ou diagnostic d’une panne à distance peut réaliser des envois de pièce. L’investissement est d’environ 45 000€ HT. Avec un indépendant le projet se met en place en 3 mois. Généralement la durée de vie d’une machine est d’au moins 10 ans. À ce jour, la meilleure machine de la nouvelle génération a vendu plus de 120 000 pizzas, pour 1 200 000€ depuis son implantation en 2007.

Les plus actives Pizzadoor vendent jusqu’à 20 000 pizzas par an, ce qui représente 200 000€ de chiffre d’affaires par distributeur.

 

La solution pour les artisans pizzaïolos, boulangers, traiteurs…

Pizzadoor s’adresse à tous les artisans pizzaïolos, boulangers, traiteurs, exploitants… Ainsi, le succès est garanti pour un pizzaïolo réputé pour la qualité de ses pizzas qui installe la machine dans sa zone de notoriété. Mais il y a aussi artisans en camion pizza itinérant et des restaurateurs qui se spécialisent dans la vente à emporter pour satisfaire notamment les impatients en périodes d’affluence. Ce qui se développe depuis quelque temps, c’est le service traiteur avec des pizzas froides qui peut être l’occasion de proposer une offre promotionnelle. Les Pizzadoor sont localisés autant dans des localités de 5 à 10 000 habitants qu’en agglomération, comme Angers, Amiens, Cherbourg, Tours, Orléans, Dunkerque. En moyenne un distributeur permet à son propriétaire de vendre 25 pizzas par jour pour un chiffre d’affaires de 80-85 000 € par an. Mais, ils peuvent atteindre une centaine de pizzas par jour pendant un mois !

Les évolutions technologiques du distributeur automatique de pizzas.

Depuis le 1er Pizzadoor implanté en 2003, des innovations technologiques l’enrichissent régulièrement pour l’adapter aux attentes des clients et des gestionnaires : interfaces tactiles plus ergonomiques, gain en temps avec 1,30 minute pour cuire une pizza. Deux de nos clients proposent la vente en ligne. Le consommateur achète sa pizza sur internet et se rend au distributeur pour récupérer sa commande. L’intérêt est majeur en milieu rural où ce mode de consommation se développe le plus fortement. La généralisation de cette technologie sur l’ensemble des Pizzadoor est en cours. Ces progrès permettent à certains propriétaires de Pizzadoor de vendre jusqu’à 2 000 pizzas par mois et de réaliser jusqu’à 200 000 € de chiffre d’affaires annuel.

Vincent Le Gouic, président d’Adial et Ludovic Lorillard, directeur commercial d’Adial, Lettre d’information France Pizza, juin 2019

 

Distribution automatique de pizzas : Structuration de la spécialité !

formation des pizzaïolos normandie - spécialisation des pizzas en distributeur automatique de pizzas - 2019

Centre de formation des pizzaïolos, à LISIEUX. Jean-Christian Portet, formateur PAC, en plein façonnage de la pâte avec un futur exploitant Pizzadoor by ADIAL

On assiste à une évolution du métier de la plupart de nos clients. 2/3 des machines sont incluses dans des parcs qui tendent à grossir, allant pour certains jusqu’à 15 distributeurs. Certains artisans ont créé des laboratoires de production, ils acquièrent des équipements, fours, pétrins, bouleuses, adaptés à leur progression. L’explosion des ventes que cela a générée avec 200 à 400 pizzas par jour les a transformé en gestionnaires de parc. Le développement d’outils de gestion centralisés pour l’ensemble du parc s’est imposé, pour l’organisation, le réapprovisionnement afin d’éviter pertes et ruptures stocks. L’exploitant doit estimer et produire à l’avance ce qui va être consommé. Ces prévisions peuvent être évaluées à partir de l’exploitation de bases de données traitées mais aussi les prévisions météorologiques, les calendriers événementiels etc..

Il y a 5 ans, la catégorie “pizza en distributeur automatique” est devenue une épreuve du championnat de France organisé par l’APF. Elle permet de démontrer que des pizzas de très bonne qualité peuvent être proposées dans les distributeurs. En effet, ce mode de production est spécifique car réaliser une pizza en deux temps demande une technique particulière. On assiste à une professionnalisation des pizzaïolos de distributeur automatique grâce à des restaurateurs qui ont développé des procédés et des organisations adaptés. Adial héberge des sessions de formation spécialisée, dirigées par Jean-Christian Portet, artisan pizzaïolo et conseiller technique Pizzadoor. Il est lui-même exploitant de quatre Pizzadoor et connaît toutes les techniques traditionnelles de pizza. Aujourd’hui, 50 stagiaires ont bénéficié de cet enseignement, pour l’année 2019. Ils travaillent des empâtements adaptés et une organisation spécifique. Cette montée en qualité contribue à faire grimper la consommation.

Vincent Le Gouic, président d’Adial et Ludovic Lorillard, directeur commercial d’Adial, Lettre d’information France Pizza, juin 2019

En 2019, Adial s’est associée à l’école de formation des pizzaïolos de J.J. Despaux. Cela permet aux pizzaïolos de bénéficier d’un autre centre de compétences Pizzadoor basé dans le sud ouest.

 

Une entreprise française qui s’envole vers l’Amérique.

Adial est présente sur les cinq continents : Europe (France, Belgique, Espagne, Suisse, Norvège), le Canada, Afrique (Algérie), le Moyen-Orient, et l’Australie. D’ailleurs, les premiers Pizzadoor du nouveau site d’assemblage Adial implanté à Toronto sont sortis fin juin! Le choix de l’implantation d’une filiale au Canada correspond à des affinités culturelles. L’Amérique du nord représente un potentiel énorme. Nous l’avons évalué avec l’effervescence médiatique lors de l’arrivée du 1er distributeur aux États-Unis. Au Canada, 24 distributeurs sont déjà implantés à ce jour, en zone urbaine. Ainsi, il y en a 3 distributeurs automatiques de pizzas aux USA, dans les villes de Cincinati, d’Ohaio et Porto Rico. Pour 2019, l’objectif est d’installer 50 machines supplémentaires au Canada.